Étude de cas : la RDC

Les zones sources de choléra

Un ensemble de zones de santé prioritaires a été identifié en République Démocratique du Congo par le ministère congolais de la Santé publique et ses partenaires en tant que zones de ré-émergence ou de persistance des épidémies de choléra en période inter-épidémique dans le pays.

Dans le plan national congolais, ces zones de santé prioritaires sont considérées comme des « zones sanctuaire s» ou « zones sources » de choléra.

Ci-après figurent les huit régions sources de choléra identifiées en R.D.C. :
  • Bunia (lac Albert), dans la Province Orientale;
  • Goma, dans la province du Nord Kivu ;
  • Bukavu, Uvira, et Baraka, dans la province du Sud Kivu ;
  • Kalemie, Kasenga et Bukama, dans la province du Katanga.

Kalemie, Uvira et Baraka constituent les zones sources primaires des épidémies de choléra dans les provinces du Katanga et du Sud Kivu.

Les sources d'infection par le choléra à Bukama et Kasenga sont moins prévisibles étant donné que l'intensité des épidémies de choléra dans leurs domaines dépend de l'intensité des cas de choléra à Kalemie. 

Bunia (lac Albert) est une source de choléra isolée située dans la partie nord du pays. Cette zone est plus susceptible d'être contaminée par des sources transfrontalières en Ouganda.