Ressources
30 septembre 2014

Gestion des déchets et sensibilisation à l’hygiène pour lutter contre l’épidémie du choléra qui sévit depuis le mois de juin au Ghana

Depuis le mois de juin, plus de 10 000 cas de choléra dont 100 décès ont été enregistrés à travers le Ghana, a déclaré le Service de santé du Ghana. L’épidémie s’est concentrée sur les communautés pauvres vivant dans les zones urbaines du sud dépourvues de système d’assainissement d’eau et de déchets.

© Evans Effah/Betty Kankam Boadu/citifmonline.com

Ainsi, en septembre, de nombreuses actions ont été mené afin de sensibiliser les populations à maintenir un environnement de vie sain et à respecter les règles d’hygiène. En effet, selon l'Assemblée métropolitaine d'Accra et le Service de santé du Ghana, la lutte contre le choléra est indissociable d’une bonne gestion des déchets qui sont les vecteurs de la propagation de la maladie.
 
Le Président du Ghana, John Dramani Mahama en partenariat avec les autorités locales ghanéennes a donc lancé des campagnes de nettoyage dans les quartiers de la capitale 

En parallèle, des actions de sensibilisation à l’hygiène ont été mené afin d’encourager les populations à respecter les règles d’hygiène pour éviter la propagation du choléra.

Pour finir, la législation des conditions sanitaires de vente d’aliments a été renforcée afin d’éviter l’infection par l’ingestion d’aliments contaminés.