Ressources
16 septembre 2014

Dans le cadre du plan national pour l’élimination du choléra en Haïti, 200 000 personnes vont être vaccinées

Dans le cadre du plan national pour l’élimination du choléra en Haïti, 200,000 personnes vont être vaccinées dans l’urgence. Cependant la solution de long terme « Eau, Hygiène et Assainissement », indispensable pour la population, n’est pas perdue de vue.

© J.Silva/Reuters

© J.Silva/Reuters

Faisant suite à la première campagne menée en août 2013 ayant permis la vaccination contre le choléra de 107 000 personnes, l’ONU a lancée en Haïti la deuxième campagne de vaccination en partenariat avec les autorités haïtiennes, selon le centre d’actualités de l’ONU.

L’objectif est de vacciner 200 000 personnes supplémentaires vivant dans les communes où la maladie continue de se propager depuis le début de l’épidémie en octobre 2010.

Selon le Groupe technique consultatif de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS/OMS) sur les maladies évitables, les vaccins oraux en deux doses permettent une protection proche de 70% et une efficacité jusqu’à deux ans dans les zones endémiques.

Ces actions apportant seulement une réponse partielle d’urgence, l’ONU et ses partenaires appuient le gouvernement sur des initiatives de plus long terme, notamment la campagne pour l’assainissement total, comprenant idéalement l’approvisionnement en eau potable et services d’assainissement, ainsi que l’éducation à l’hygiène ; trois composantes qui restent fondamental pour lutter durablement contre le choléra, d’après la Global Alliance Against Cholera.